Caractéristiques physiques


Un dugong adulte peut atteindre 3 m de long et peser jusqu’à 450 kg (Marsh, 1999). A la naissance, un veau mesure entre 1,1 et 1,25 m et pèse entre 27 et 35 kg (Marsh et al., 1984d).

La morphologie et la physiologie des dugongs sont adaptées au milieu marin (Marsh et al., 2003). Le corps du dugong est massif, profilé et fusiforme ; il se termine par une nageoire caudale large, échancrée et horizontalement aplatie rappelant celle des Cétacés (Figure ci-dessous). Ses nageoires pectorales ont la forme de pagaies et présentent des doigts externes discernables. La femelle est dotée de mamelles situées sous ses nageoires. Il ne possède pas de membres postérieurs et seuls subsistent de petits os pelviens rudimentaires hérités de son origine terrestre. Sa peau, parsemée de courts poils, est lisse et de couleur grise ou bronze mais tire vers le marron lorsqu’il est observé d’avion ; sa face ventrale est plus claire. Les plus vieux individus possèdent des zones dépigmentées et d’importantes cicatrices au niveau du dos. Le dugong a un très gros museau recouvert de soies raides. Ses yeux sont relativement petits et ses oreilles se distinguent par de minuscules orifices sans pavillon (Figure ci-dessous ; Heinsohn & Marsh, 1977 ; Marsh, 1989). Ses narines sont placées sur le haut du front lui permettant de respirer rapidement lorsqu’il fait surface ; elles possèdent des clapets qui se ferment durant les plongées (Figure ci-dessous ; Heinsohn & Marsh, 1977).


(photo: Roberto Sozzani)

a) Oeil   b)Narines composées de clapets (photo: Roberto Sozzani)

Page précédente : Distribution mondiale
Page suivante : Régime alimentaire