Le Dugong

Le dugong a une importance culturelle en Nouvelle-Calédonie puisqu’il est lié à certaines fêtes coutumières mélanésiennes qui rythment la vie des tribus comme la fête de l’igname ou les fêtes relatives aux chefs (mariage, intronisation, deuil).

La Nouvelle-Calédonie abrite la plus grande population de dugongs au monde après celles de l’Australie et du Golfe Persique. Il s’agit néanmoins d’une population de taille modeste qui est répartie dans un très vaste lagon. La Nouvelle-Calédonie joue donc un rôle prépondérant pour la conservation de cette espèce côtière soumise aux pressions anthropiques.

 

C’est pourquoi un« Plan d’action dugong en Nouvelle-Calédonie 2010-215 » a été mis en place depuis 2010 ; il est coordonné par l’Agence des aires marines protégées et regroupe les acteurs suivants : les provinces Nord, Sud et Îles Loyauté, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, le Ministère de l’Écologie, le WWF et Opération Cétacés.

 


Afin de mettre en place des mesures de gestion efficaces, un certain nombre d'actions ont déjà été entreprises et d'autres sont en cours.

Distribution de l espèce autour de la Grande Terre;

Isolement et diversité génétique;

Déplacements des dugongs et utilisation de l habitat.