Régime alimentaire

Le dugong est un herbivore qui consomme principalement des phanérogames marines (Heinsohn & Marsh, 1977) formant des prairies sous marines. Cette espèce se nourrit uniquement sur le fond et aucune preuve de dugong se nourrissant de feuilles flottant en surface n’a été recensée. Aucune différence de nutrition liée au sexe ou à la taille de l’animal n’a été observée (Marsh et al., sous presse) mis à part le fait que les jeunes dugongs tètent leur mère jusqu’à l’âge de 18 mois. L’acquisition de défenses chez les mâles adultes et les femelles d’âge avancé ne modifie pas non plus leur mode de nutrition (Marsh et al., sous presse).

Dugong en train de se nourrir (photo: Françoise Marguerit)

Le dugong sélectionne les espèces en fonction de leur composition chimique. Il préfère celles qui sont facilement digestibles dont le taux de fibres est faible et la concentration en azote élevée (Lanyon, 1991 ; Aragones, 1996) comme les Halophila spp. et les Halodule spp. (Aragones, 1996). Le prélèvement intensif des dugongs altère la composition des herbiers et favorise une repousse rapide d’espèces pionnières comme Halophila ovalis (Preen, 1995b). Ainsi, les zones où les effectifs de dugongs sont importants fournissent une nourriture plus appréciée par l’espèce, par rapport aux sites qui dépendent uniquement d’un turnover naturel pour le recyclage et la redistribution des nutriments (Aragones & Marsh, 2000). Lorsque les herbiers se font plus rares, les dugongs peuvent devenir moins sélectifs et se nourrir d’espèces généralement peu consommées (Heinsohn & Spain, 1974) comme les Enhalus spp. (Nietschmann, 1984) ou les algues marines (Marsh et al., 1982). Des invertébrés (crabes, mollusques ou concombres de mer) peuvent accidentellement être ingérés (Heinsohn & Marsh, 1977).

Halophila


Halodule

Les dugongs se nourrissent généralement jusqu’à 10 m de profondeur (Heinsohn & Marsh, 1977) mais ils peuvent aussi s’alimenter dans des herbiers se développant à des profondeurs plus importantes jusqu’à 30-40 m.


Page précédente : Caractéristiques physiques
Page suivante : Reproduction